Sur le bord

Partager

surlebord

La route qui se déroule à l’infini, traversant l’immensité des différents paysages qu’on rencontre, truffée de petites pierres brillantes qui donnent à l’asphalte des allures d’épais foulard de velours noir serti de diamants. La musique, les cheveux qui virevoltent dans les airs, la main téméraire sortie de la fenêtre courant sur le vent, surfant des vagues imaginaires, le soleil qui s’installe doucement sur les jambes, les bras. Les road trips ont quelque chose de bien spécial. Comme si la liberté devenait soudainement accessible, comme si le temps s’arrêtait et que le moment présent devenait la seule chose qui existe. On s’écarte de tout ce qui peut nous ramener à la réalité, tenant bon à ce petit fil de bonheur simple et si fragile.

C’est connu, quand on vit des moments précieux, nos sens deviennent sensibles à tous les stimuli qui s’y heurtent. La musique révèle des mélodies qu’on n’avait jamais remarquées avant, l’air sent différent, tout ce qu’on regarde est soudainement plus beau et la bouffe est tellement plus savoureuse. On dénote les goûts les plus subtils, on prend le temps d’apprécier, de goûter, même si c’est un combo burger et frites. Maintenant, imaginez de cuisiner dans cette ambiance, en ne laissant jamais la réalité vous rattraper. Même pas celle de commander à l’auto. Comme si vous étiez caché pour un petit moment dans un monde parallèle. On vous propose 4 recettes qui vous permettront de cuisiner sur le bord. Sur le bord de quoi? De ce que vous voulez. Sur le bord de la route près d’un champ verdoyant, sur le bord d’un lac après une baignade spontanée dans un spot secret que vous venez tout juste de découvrir, sur le bord d’une table de pique-nique dans une halte routière, sur le bord d’un sentier en montagne sous le regard de la faune qui s’inviterait bien à votre table, sur le bord d’une chaloupe à la brunante. Bref, sur le bord. Armé de votre petit poêle au propane
et de quelques ingrédients que vous aurez préparés avant de partir, le monde s’offre à vous pour une bouffe digne de l’aventure qui se déguste pas mal n’importe où.

Truite à l’unilatérale, Zaatar, fleur d’ail, pistache, grenade

 


Moules au bacon, dijon et céleri

 


Pétoncle poêlé, ambre du Québec, chou de savoie et pomme et Contre-filet, oignons brûlés, champignons, romarin

///

Texte: Hélène Mallette
Photos: Mathieu Lachapelle

Laisser un commentaire