L’entre-pots

Partager

L'Entre-Pots-8 (FILEminimizer)

Texte : Léa Londoro
Photos : Thierry Lacasse

J’ai toujours aimé la « bonne bouffe », celle qui vous en met plein les papilles à la première bouchée, celle pour laquelle vous salivez avant même d’avoir touché à votre assiette. Quoi de plus réconfortant qu’une maison qui dégage un parfum de plat mijoté? OK, je l’avoue… Je suis une grande gourmande. Mais qui ne l’est pas, en fait? Ce que j’aime encore plus, c’est la cuisine des petits restaurants de quartier. J’ai toujours été passionnée par la restauration et le dévouement que chaque chef met à nous partager sa passion à lui. Habitant Montréal depuis déjà quelques années, j’ai fait de magnifiques découvertes. Et ce qui est encore plus génial, c’est que j’en fais encore.

En me rendant sur le Plateau-Mont-Royal, à quelques pas de la promenade Masson, j’ai découvert L’Entre-pots Café Traiteur. Ce restaurant, ayant pignon sur rue, a trouvé sa voie depuis quelques années. Offrant un service de traiteur remarquable pour différents types d’événements, L’Entre-pots se spécialise en déjeuner/brunch. Wow! Peu importe le jour de la semaine ou l’heure de la journée, vous pouvez déjeuner-dîner dans cet établissement. N’est-ce pas merveilleux? On a tous cherché cet endroit idyllique qui nous permettrait de déjeuner en fin de journée après avoir fait la grasse matinée. Ne cherchez plus, j’ai trouvé! Depuis l’ouverture, en 2011, cette joyeuse bande de lurons a trouvé sa voie et offre à tous leurs clients des brunchs de grande qualité.

Une grande banquette rouge plus que confortable, du bois rustique utilisé à toutes les sauces (pour les tables, sur les murs, comme pour le bar) et des pots Mason faisant office de verres, la décoration nous transporte pratiquement ailleurs qu’en ville. Un chalet peut-être? Chose certaine, on s’y sent bien. La convivialité est au rendez-vous, tant par le décor que par le service.
L'Entre-Pots-7 (FILEminimizer) L'Entre-Pots-6 (FILEminimizer) L'Entre-Pots-5 (FILEminimizer)

Lorsqu’on met les pieds dans ce restaurant de quartier, on a la douce impression que tout le monde se connaît. Chaque tablée se salue et se sert la main, on échange avec le voisin comme si ça allait de soi. Le service est tout en simplicité, on vous salue chaleureusement et on vous invite à choisir une table. Le menu est écrit à l’ardoise. On y retrouve les classiques de la place et les mets du jour qui varient quotidiennement selon l’humeur du chef et les arrivages saisonniers. Le serveur est souriant et disponible pour répondre à mes nombreuses questions. Quels sont les coups de coeur? Les plats populaires? Les originalités de la place?

J’opte pour un classique, le « pain doré bacon cheddar et oeuf au plat ». J’apprends en commandant que tout est fait maison. Ces passionnés fument eux-mêmes leurs viandes et vont même jusqu’à confectionner leur propre pain. Je suis conquise et je commande. L’assiette est magnifique à son arrivée. Le pain doré porte bien son nom à l’Entre-pots, il est rôti à la perfection… Le cheddar fondant enrobe le bacon fumé sur le pain chaud qui est assis sur un lit de pommes de terre rôties. L’oeuf au plat trône au sommet et un léger filet de sirop vient boucler la boucle de ce mets copieux. Un délice! À l’image de la place, tout en simplicité, mais succulent comme on aime.

J’ai bien aimé l’idée des « extras » mis en évidence sur le tableau. On peut donc ajouter un plat de fruits à notre repas, des cretons maison ou des fèves au lard pour les plus gourmands.

Ne pouvant résister, et étant accompagnée pour découvrir ce restaurant, je commande un second plat. Le pancake de sarrasin, saumon fumé maison, yogourt et fines herbes. Sublime. Toute en fraîcheur, cette assiette est le compromis idéal lorsqu’on désire un plat copieux, mais rafraichissant à la fois. Le pancake, moelleux à souhait, n’est pas lourd en bouche et la farine de sarrasin y est bien balancée. Tartinée de yogourt nature, cette épaisse crêpe est surmontée d’une salade légèrement vinaigrée, alliant roquette, tomates cerises, concombres croquants et fines herbes. Au final, on y ajoute le saumon qui est tout simplement divin. Tout comme les autres viandes et produits de la mer, ce poisson est fumé sur place. L’équipende l’Entre-pots nous démontre encore une fois qu’elle sait ce qu’elle fait.L'Entre-Pots-4 (FILEminimizer) L'Entre-Pots-3 (FILEminimizer) L'Entre-Pots-2 (FILEminimizer) L'Entre-Pots-1 (FILEminimizer) L'Entre-Pots-9 (FILEminimizer)

On retrouve aussi à l’ardoise des classiques de la maison comme le sandwich-déjeuner avec jambon, le grilled cheese au canard confit et lempain doré aux poires et Nutella maison. Une raison de plus pour aller bruncher à l’Entre-pots. Le choix a tellement été difficile à faire qu’il faudra assurément que j’y retourne pour goûter à tout!
L’entre-pots
1995, rue Masson
Montréal, qc
H2H 1A5
514.419.7766
info@lentrepots.ca

Laisser un commentaire