Cold brew : café infusé à froid

Partager

coldbrew (2400x1600)

Texte : Marie F.
Illustration : Benoît Tardif

Très populaire depuis déjà quelques années aux États-Unis et ailleurs au Canada, le café infusé à froid ou communément appelé le cold brew fait graduellement son apparition au Québec. Parfois appelée café pressé à froid, cette nouvelle manière de faire est très en vogue dans tous les cafés à la mode. Très hipster comme diraient certains, mais ô combien savoureux d’après ce qu’en disent les adeptes. Principalement connu dans les grands centres urbains comme Montréal ou Québec, le café infusé à froid est une nouvelle façon de déguster ce rituel matinal qu’on aime tant. Qu’il se boive fraîchement sorti du frigo, avec de la glace et un soupçon de lait, sucré avec un sirop quelconque ou même réchauffé, le cold brew déploie ses multiples facettes et avantages. Par exemple, le café infusé à froid est beaucoup moins amer. De plus, les saveurs sont plus franches; on peut y dénoter toutes les subtilités jusqu’au goût fruité des grains de café choisis, ce qui est plutôt impossible avec la version chaude.

L’infusion à froid réduit aussi de façon considérable l’acidité du café (jusqu’à près de 67 %), mais conserve son taux de caféine. Plusieurs écrits se contredisent sur la quantité de caféine présente dans le cold brew : est-elle plus grande ou moindre que dans un café filtre ordinaire? Tout dépend de la quantité de café qui est infusé et du temps d’infusion de celui-ci. Une chose est certaine, la caféine est bel et bien présente dans ce breuvage froid. Pour préparer son propre café infusé à froid, les différentes méthodes et recettes se ressemblent sensiblement (à quelques variantes près). On voit certains changements concernant la concentration de café versus l’eau froide. Encore une fois, tout dépend de vos goûts : préférez-vous un café un peu plus léger ou plutôt corsé? En règle générale, on retrouve une part de café pour trois à cinq parts d’eau froide filtrée. On vous recommande d’ailleurs de moudre votre café juste avant de l’infuser, ce qui permettra aux arômes de se libérer davantage. Plusieurs entreprises en ont fait leur marque de commerce et vendent maintenant ces petits délices dans plusieurs points de vente. Il est ainsi facile de retrouver ces merveilles embouteillées, parfois même aromatisées (p. ex. : au sirop d’érable).

Voici deux entreprises montréalaises qui ont su mettre en valeur le cold brew sur le territoire québécois.

Dirtybird
dirtybirdcafe.com
Dirty Bird est une petite entreprise montréalaise qui se spécialise uniquement dans le café infusé à froid. La propriétaire, Lacey, originaire du Kansas, s’est lancé le défi de faire découvrir le cold brew aux Québécois. Voulant favoriser le commerce local, cette petite compagnie s’occupe de tout, de la production à la distribution. Cette entreprise florissante est vraiment un coup de coeur et nous réservera assurément des surprises dans le futur.

Le Dispatch
dispatchcoffee.ca
Le Dispatch Coffee a d’abord commencé sur la route, avec son « food truck » et ses livraisons de cafés froids. Depuis, il a évolué avec ses deux points de service, son comptoir traiteur et son microtorréfacteur. Située sur Saint-Zotique et dans le campus

Café infusé à froid

Recette maison
Pour environ 6 tasses
50 g (1 tasse) de café frais de mouture
moyenne à grossière
1 l (4 tasses) d’eau froide filtrée

Préparation
1. On dépose le café fraîchement moulu dans le fond d’un grand pichet, dans un petit chaudron ou simplement un gros pot Mason. On verse ensuite notre quantité d’eau froide filtrée désirée sur le café. On attend une dizaine de minutes, jusqu’à ce que les grains moulus remontent à la surface et on brasse avec une cuillère pour que tout le café soit bien mouillé.

2. On couvre et on laisse infuser de 12 à 18 heures (plus on laisse le café infuser longtemps, plus le goût sera prononcé).

3. L’étape la plus ardue reste la filtration. On utilisemun bon vieux filtre à café en papier pour arriver à nos fins. On peut s’aider en mouillant légèrement le filtre avant d’y verser le café. De plus, on peut retirer les grains qui flottent à l’aide d’une cuillère. Le processus sera long, mais au final, le concentré devrait être bien noir, sans être opaque.

4. On peut conserver notre cold brew maison jusqu’à deux semaines dans un récipient hermétique, bien rangé au réfrigérateur. de l’université McGill, en plus de son camion sur la route, cette entreprise offre toute une gamme de produits, des grains de café aux cafés infusés à froid embouteillés.

 

Laisser un commentaire