Chalet entre amis dans les Cantons-de-l’Est

Partager

Chalet-10 (FILEminimizer)
Juchées au milieu de l’Autoroute 20, des États-Unis et de la Montérégie, les premières pointes des Cantons-del’Est se dressent devant nous au loin. Dans un paysage de champs vastes, d’un vert reluisant en été et de sapins débordant d’une douce blancheur en hiver, ce sont les monts Orford, Bromont, Sutton, Owl’s Head et Shefford qui laissent deviner ce magnifique paysage que plusieurs choisissent pour s’évader. Les passionnés de la nature explorent les pentes pour le ski ou le vélo, bien évidemment, mais aussi les sentiers de marche improvisés ou supervisés et les patinoires sauvages que l’on retrouve parfois à portée de pied sur un lac gelé au beau milieu de la forêt. À moins de 45 minutes de Montréal siège ce vrai coin de paradis qui nous accueille, le temps d’un week-end, pour renouer avec nos amis de longue date pour une pause bien méritée. On célèbre ce moment de détente une fois par année pendant quelques jours, sans #hashtag, à se regarder rire, jouer et manger.

Chalet-1 (FILEminimizer)

Le matin
La maison est à peine réveillée que déjà les ricanements des enfants résonnent dans la mezzanine. Les doux rayons de soleil qui s’immiscent sournoisement laissent place à la délicatesse du matin qui s’étire dans ce chalet loué et tout blanc. Chaque année, on se rencontre entre amis, armés de nos pyjamas et de nos plus beaux bas de laine pour cette réunion sans tracas.


Chalet-5 (FILEminimizer)

Le déjeuner
Moût de pomme sans alcool ou scotch on the rocks, tout est permis en ce matin où les enfants s’organisent comme des grands, comme s’ils savaient qu’on avait besoin de ce moment qui arrive trop rarement. L’odeur du café s’entremêle avec les miches desserts qui sortent tout juste du four. Les gars les ont prises en charge : une pour les enfants, l’autre avec une petite (grosse) touche de whisky et d’une dose surprotéinée de noix. Ce déjeuner dessert, déposé au milieu de la table dans lequel on pigera sans prétention, commence le week-end sous un air de convivialité, les mains et la bouche pleines de guimauves et de chocolat.

Dehors
C’est avec les petites joues toutes rouges et le bout du nez froid qu’on rentre d’une promenade en forêt. Parce que délaisser le confort du salon et l’odeur du bois qui brûle pour aller respirer le grand air et admirer la pureté de la forêt offre un sentiment de liberté tellement apaisant! L’appétit bien en place, on aide les enfants à se départir de leurs habits de neige et de leurs mitaines mouillées, puis on se lance dans la préparation d’un souper à partager.

Chalet-24 (FILEminimizer)

Chalet-23 (FILEminimizer)

Chalet-22 (FILEminimizer)

Festin
Au menu : soupe aux pois cassés garnie de croûtons de pain pumpernickel, de bacon et de gouda fumé suivie de tacos un peu funky que chacun garnira à sa manière. En garniture, on y déposera de gros morceaux de pomelo, vous savez, ce gros agrume dans le coin des pamplemousses à l’épicerie, celui tout emballé dans un filet? Il est un peu moins juteux que les autres agrumes, mais sa chair est sucrée et légèrement amère avec un subtil parfum de sapin. Ce sera parfait pour accompagner le chou rouge, la coriandre fraîche, la crème sure chipotle, et finalement, le fameux porc effiloché aux baies d’argousier, qui a braisé tout l’après-midi. Les éléments du souper se hissent tranquillement au centre de la table
trop courte pour accueillir tous les convives et le festin commence.

Chalet-29 (FILEminimizer)

Bon App’
Les tortillas se passent de mains en mains, dans un joyeux bordel de rires, de regards complices, d’éclaboussures de sauce piquante et de jus de lime, puis les boissons coulent à flots jusqu’au petit matin, jusqu’à ce que les plus épuisés finissent par s’endormir confortablement sur le divan du salon. On reprendra la route le lendemain en se promettant d’assurément revenir l’année prochaine à pareille date, sans se soucier du temps, de la météo et du quotidien pour se retrouver une fois de plus, entre vieux amis.

///

Texte: Mathieu Lachapelle
Photos: Thierry Lacasse

Laisser un commentaire