Café Pista

Partager

pista1Texte et photos : Célia Costerousse

À peine entrés, nous sommes enivrés par la chaleur accueillante provenant de la lumière naturelle et des dorures du plafond. Rien que cette splendeur et la vitrine donnent envie de se laisser tenter par un café. Doit-on sans cesse avoir besoin d’une excuse pour aller dans un café? Non. Juste pour saisir le temps, se laisser séduire par quelque chose de beau et de nouveau, s’asseoir, ou bien avoir envie d’un bon café, c’est suffisant! Depuis quelques semaines, 26 avril plus exactement, un petit nouveau s’est ajouté sur la rue Beaubien : le Café Pista. Allez-y; le café y est bon, très bon, tout comme les viennoiseries et desserts, et le décor est apaisant.

pista4

La petite histoire

Si je vous disais qu’avant d’être ce coquet local, le Café Pista n’était, et est toujours, un vélo triporteur parcourant Montréal durant la saison estivale pour vous servir de bons cafés, me croiriez-vous? Eh bien, oui! Fort novateur dans son concept, par la force de ses jambes, le barista-cycliste moud le café pour une fraîcheur… énergisante! Par une envie non pas de fixie, mais plutôt d’un pignon sur rue, d’une adresse fixe, Maxime Richard a ouvert le Café Pista… Pourquoi avoir attendu deux étés? Il « attendait que les astres s’alignent »! Avec le mobile, pas de pression pour trouver la perle rare; quand le local du 500, rue Beaubien Est s’est libéré, ce fut le coup de foudre, la révélation. La synergie parfaite entre un lieu d’exception pour consommer un café et un garage pour le vélo triporteur.

Les lieux

L’endroit est envoûtant et apaisant. Lors d’une première visite, l’attention est plutôt portée sur la coquetterie de chacun des recoins et des détails des lieux, plutôt qu’à la dégustation du café! Même si le décor se veut très épuré, il nous amène ailleurs avec ses lambris couleur menthe à l’eau, son carrelage gris, son blanc accentuant la luminosité du local, son plafond et ses gravures dorées d’origine, ses luminaires aux allures art déco et ses petites touches de verdure. En entrant, on remarque tout de suite la structure au-dessus de l’espace où les boissons sont préparées. Si vous prenez le temps de discuter avec le barista, vous apprendrez que l’inspiration vient des structures des conteneurs présents lors des festivals montréalais. Pourquoi? Parce que c’est là qu’a débuté l’histoire de Pista, c’est dans ces endroits que le vélo-café se déplace! En parlant de vélo, ce dernier sera peut-être stationné au café lors de votre passage! Café Pista est divisé est plusieurs sections pour que chacun soit confortable à sa manière selon l’activité qu’il rend plus agréable avec son bon latté. Je craque pour la banquette et la grande table, même si je n’y vais pas pour travailler!

Le café

Le café utilisé est le Kittel, il est montréalais. Il est servi par des baristas ayant le sourire fendu jusqu’aux oreilles et d’une gentillesse sans égal! Au menu, espresso, cortado, latté, chocolat chaud, chai latté, thé… que l’on peut accompagner d’une douce gourmandise comme un cannelé, un croissant, ou bien une tranche de gâteau aux carottes. Au fil des semaines, le menu va grandir, avec des produits locaux, bien sûr.

Le Café Pista fait maintenant partie de mes coups de coeur, saura-t-il prendre place parmi les vôtres également?

Laisser un commentaire